You are here

Pourquoi des articles spécifiques sur la violence contre les femmes ?

Parce qu’elles sont physiquement moins fortes que les hommes ? Parce qu’il faut protéger la femme ?  Parce qu’elles sont fragiles comme de belles fleurs ?  Non, plutôt parce que les statistiques démontrent que la violence contre les femmes par les hommes est une pratique très courante dans la société.

 

Pourquoi cette violence continue ?

Dans toutes les sociétés, il y a des institutions, des croyances et des pratiques culturelles qui nuisent aux droits des femmes et contribuent à la violence fondée sur le sexe. Par exemple, certaines pratiques liées au mariage peuvent jouer au détriment des femmes et des filles. Souvent l’honneur d’un homme est lié à la « pureté » sexuelle des femmes et de leur famille.  Des experts dans plusieurs différents pays ont estimé que plusieurs milliers de femmes meurent chaque année assassinées pour des raisons d’honneur.

Le rôle des communautés

Au sein des communautés, l’isolement des femmes et le manque de soutien social (famille, amies, service sociaux, etc), ainsi que les groupes de « pairs » qui acceptent et excusent la violence des hommes, laissent présager des taux de violence plus élevés. 

 

Quelle forme peut prendre cette violence ?

Deux des formes les plus fréquentes de violence contre les femmes sont les brutalités commises  par des partenaires masculins intimes et les rapports sexuels forcés, qui peuvent avoir lieu durant l'enfance, l'adolescence ou l'âge adulte. Les sévices commis par un partenaire intime sont aussi appelés violence domestique. Cette forme de traitement est presque toujours accompagnée de mauvais traitements psychologiques et aussi, dans presque la moitié des cas, de rapports sexuels forcés.