You are here

Qu'est-ce que le RAFEO?

Tu veux aller au collège ou à l'université, mais ne peux pas te permettre de payer pour cela? Tu pourrais présenter une demande au Régime d’aide financière aux étudiantes et étudiants de l’Ontario (RAFEO).
 
Le RAFEO offre une aide financière aux étudiants éligibles qui veulent fréquenter une école postsecondaire publique ou privée. Le RAFEO peut financer ton éducation par:

  • Des bourses: de l'argent que tu n'as pas à rembourser
  • Des prêts: de l’argent que tu devras rembourser, avec intérêts, après avoir obtenu ton diplôme

Tu es automatiquement considéré pour les bourses et les prêts lorsque tu fais une demande pour le RAFEO, mais tu as la possibilité de refuser le prêt.
 
Si tu acceptes le prêt du RAFEO, tu devras rembourser ce montant. Le prêt commence à susciter un intérêt croissant six mois après avoir obtenu ton diplôme.
 
Que puis-je faire avec le RAFEO ?

Tu peux utiliser l'argent du RAFEO pour aider à payer tes:

  • Frais de scolarité
  • Livres
  • Frais obligatoires
  • Coûts de vie
  • Transport

Suis-je éligible?

Les résidents de l'Ontario peuvent présenter une demande au RAFEO s'ils sont:

  • Citoyens canadiens,
  • Résidents permanents, ou
  • Personnes protégées

Combien d'argent puis-je avoir?

Le RAFEO est calculé en fonction des besoins, donc le moins d'argent que tu as, plus tu auras de financement. L'argent que tu obtiens dépend de ton:

  • Frais d'éducation (frais de scolarité, autres frais, livres, etc.)
  • Nombre de cours (à temps plein ou à temps partiel)
  • Situation financière personnelle (revenu familial, taille de la famille, personnes à charge, etc.)

La calculatrice en ligne du RAFEO et l'estimateur de l'aide financière aident les demandeurs à calculer le montant auquel ils peuvent s'attendre.
 
Les étudiants dans des circonstances particulières peuvent être éligibles à un financement supplémentaire. Par exemple, si aucun de tes parents ont étudié à une université ou un collège, tu pourrais être admissible à la Bourse ontarienne pour les étudiants de première génération.